La garde royale

Hey coucou clément !
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le recrutement est définitivement fermé car le clan s'est dissout. Merci à tous pour ces deux fabuleuses années - Murat
Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 163 le Mar 10 Jan - 19:36
Derniers sujets
» MCFR
Lun 6 Juil - 22:32 par Murat

» De vos nouvelles 2015
Jeu 14 Mai - 12:55 par Friant

» Clan LVG - La Vieille Garde
Ven 24 Oct - 9:27 par Dragon_Flash

» cherche joueurs crusader kings 2
Ven 8 Aoû - 12:19 par Murat

» Etude de marché
Jeu 15 Mai - 22:11 par MacBernik

» Hearthstone
Dim 4 Mai - 18:38 par MacBernik

» C'est les vacances alors on profite...
Dim 27 Avr - 16:54 par Murat

» Rome et medieval
Jeu 13 Mar - 19:51 par Murat

» Candidature Dusart.
Mer 12 Mar - 14:26 par Murat

MUMBLE VIEWER
Nos membres
-Amadeus
-Ares
-Dragon flash
-Friant
-Guillaume
-Japancake
-Katsumoto
-MacBernik
-Murat
-Pandemic
-Shigeru
-Slokurn
-Soult
-Telnitz
-Tiger

Partagez | 
 

 Bataille de Sekigahara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tama



Messages : 6
Localisation : Saint-Etienne

MessageSujet: Bataille de Sekigahara   Sam 17 Sep - 11:26

La bataille de Sekigahara , qui s'est déroulée les 20 et 21 octobre 1600, est un événement majeur de l'Histoire du Japon. Elle marque la fin de l'époque Sengoku et le début de l'époque d'Edo. Elle est d'ailleurs surnommée Tenka wakeme no kassen ( « la bataille qui décida de l'avenir du pays »). Cette bataille ouvrit le chemin vers le shogunat pour Ieyasu Tokugawa. Bien qu'il ait fallu à Tokugawa trois ans de plus pour consolider sa position au pouvoir contre le clan Toyotomi et les daimyos, Sekigahara est généralement considérée comme le début non-officiel du shogunat Tokugawa, le dernier à avoir contrôlé le Japon. king

Les forces d'Ieyasu Tokugawa combattirent celles de Mitsunari Ishida, qui étaient loyales au fils et héritier de Hideyoshi Toyotomi, Hideyori. Le cours de la bataille changea lorsque Hideaki Kobayakawa, qui était du côté d'Ishida, trahit ses alliés en plein combat. Bien qu'au début, Kobayakawa se soit contenté de rester aux limites de la zone de combats et n'eût pas pris part à la bataille, Tokugawa finit par ordonner à ses ashigaru de tirer sur les troupes de Kobayakawa, après quoi ce dernier passa dans le camp Tokugawa. Ce fut cette trahison qui conduisit à la victoire décisive d'Ieyasu et à la fin du Conseil des Cinq.
La bataille s'est déroulée sous une pluie battante. Elle opposa le daimyō d'Edo Ieyasu Tokugawa et ses alliés, les clans Masanori Fukushima, Nagamasa Kuroda, Tadayoshi Matsudaira, Naomasa Ii et Terumasa Ikeda, à Mitsunari Ishida et ses alliés, les clans Yukinaga Konishi, Ekei Ankokuji, Hideaki Kobayakawa (Kohayagawa), Hidemoto Mōri, Hideie Ukita et Yoshihiro Shimazu.

La bataille fut très incertaine, et dura plus de 24 heures. Les troupes de l'armée d'Ishida se positionnèrent sur les hauteurs autour de l'armée Tokugawa. La veille, le général Yoshiro Shimazu voulut lancer une attaque en fin de journée, idée rejetée par Ishida, car elle lui parut lâche. Les troupes d'Ishida prirent position en croissant de lune sur les hauteurs autour de l'armée de Tokugawa.

Par ailleurs, Ishida attendait l'arrivée des Mori sur les arrières de l'Armée de l'Est. La bataille s'ouvrit le 21, par une charge des Tokugawa, bien qu'en infériorité numérique, et en position moins élevée. Celle-ci échoua, et l'armée de Tokugawa subit de lourdes pertes.

C'est la défection du clan Kobayakawa en faveur de Tokugawa Ieyasu qui va faire basculer le sort de l'affrontement dans l'après-midi du 21 octobre. Hideaki Kobayakama devait trahir Ishida dans la journée, mais celui-ci face à l'échec de la charge Tokugawa, hésita. Tokugawa Ieyasu envoya donc une unité d'arquebusiers tirer sur les forces de Kobayakama positionnées sur le mont Matsuo. Ceci décida Kobayakama à trahir les Toyotomi. C'est à ce moment-là qu'Ishida ordonna la contre-attaque.

Toutefois, Shimazu refusant d'y participer, furieux que son idée de la veille ait été rejetée, Kobayakama ayant trahi, et les Mōri n'étant pas arrivés, l'assaut d'Ishida se brisa immédiatement. Kobayakama commença à attaquer le reste de l'armée, ce qui causa la déroute de l'armée d'Ishida, et la victoire finale de Tokugawa Ieyasu. Ainsi, bien que celui-ci engagea la bataille en infériorité numérique, il finit celle-ci avec l'avantage numérique.

Cette bataille fut décisive pour établir la domination des Tokugawa sur le Japon. Les principales forces féodales s'opposant à la prise de pouvoir des Tokugawa étant vaincues, une ère de paix (période Edo) qui dura jusqu'à la restauration Meiji en 1868 commença pour le Japon.

FIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cambronne



Messages : 492
Age : 21
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Bataille de Sekigahara   Sam 17 Sep - 13:31

Content de voir que la section Récit Historique peut revivre un peu grace à toi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SeNSeiFr



Messages : 26
Age : 21
Localisation : France, Ile de France, Val D'Oise, Saint Prix

MessageSujet: Re: Bataille de Sekigahara   Jeu 3 Mai - 18:00

Sympa le Smiley Samourai x)

SeNSeiFr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bataille de Sekigahara   Aujourd'hui à 15:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Bataille de Sekigahara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CR] Sekigahara : Banzaiiiiiiiiiii
» [hf] bataille des canonnières - je suis sur un bateau
» Bataille en Albion
» 1793 La bataille de Cholet
» [2000pts] besoin de conseil pour une bataille svp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La garde royale :: Forum public :: Récits historiques-
Sauter vers: